L’essor actuel des VTC en France est dû en grande partie au développement du tourisme dans de nombreuses régions de l’hexagone.

Outre la qualité de prestations proposées, ce moyen de transport est surtout apprécié pour le raffinement des véhicules utilisés, ce qui permet aux clients de vivre une meilleure expérience. 

Afin de garder ce standing, une réglementation impose aux voitures de remplir certains critères d’éligibilité VTC. Retrouvons-en les détails dans cet article et parlons des différentes gammes de véhicules qui peuvent être utilisées. 

Les critères d’acceptation d’une voiture

Il faut se référer à l’article 3 de l’arrêté du 23 décembre 2009 pour connaître les critères d’éligibilité au statut de VTC. Un véhicule destiné à cette utilisation doit respecter certaines caractéristiques techniques. 

Diesel ou essence, il doit avoir moins de 6 ans. Les voitures électriques et hybrides d'une ancienneté de 12 ans maximum sont encore acceptées. La réglementation VTC impose à l'auto d’avoir 5 à 9 places (y compris celle du conducteur). Le véhicule doit être long d’au moins 4,50 m, et large d’au moins 1,7 m. 

La puissance de son moteur doit avoir une valeur minimale de 84 KW, ce qui équivaut à peu près à 120 chevaux. Les voitures électriques et hybrides ne sont pas obligées de remplir ce dernier critère.

Par ailleurs, selon la loi, certaines voitures de collection sont éligibles au VTC à condition qu’elles remplissent les critères concernant l’ancienneté.

Quelle voiture pour faire VTC ?

Toute voiture peut être utilisée comme VTC si elle remplit les critères imposés par la réglementation en vigueur. Toutefois, pour pouvoir offrir des prestations de très bonne qualité et permettre aux clients d’avoir un confort et un bien-être optimaux, les professionnels du métier se sont concertés et ont imposé leurs propres normes. 

Il en découle un classement des VTC en trois gammes. Les véhicules sont sélectionnés en fonction de la puissance développée par leur moteur, les finitions ainsi que les différentes options dont ils sont dotés.

La Peugeot 508, la BMW Série 3 et la Mercedes Classe C font partie des voitures d’entrée de gamme (moteur de 120 chevaux et plus). La première est réputée pour la sobriété de sa motorisation et son confort malgré sa planche de bord triste. 

La deuxième fait le bonheur de ceux qui aiment la conduite dynamique. Cependant, elle est moyennement confortable pour ceux qui sont assis à l’arrière. Quant à la troisième, elle est un très bon compromis pour ceux qui ne peuvent pas investir pour un Mercedes de classe E.

Parmi les voitures de moyenne gamme (moteurs de 175 chevaux et plus), on distingue la Mercedes de classe E, l’Audi 5 et le BMW Série 5. Avec un intérieur très confortable, la première est truffée de technologie dernier cri comme la conduite semi-autonome si elle roule sur une voie rapide. 

La deuxième quant à elle est puissante du haut des 160 à 272 chevaux de son moteur. Pour ce qui est de la troisième, c’est une voiture sportive qui allie dynamisme et esthétique.

Les véhicules de luxe se retrouvent dans la catégorie des autos haut de gamme. La BMW Série 7, l’Audi A8 ainsi que la Mercedes Classe S en font partie. Pour être classée dans cette catégorie, une voiture doit avoir un moteur capable de développer une puissance aux alentours des 300 chevaux et être très confortable en tout point.

Actuellement, le métier de VTC suscite l’intérêt d’énormément de monde. Pour percer dans ce métier, la qualité du véhicule conjuguée au professionnalisme du conducteur et le respect des normes en vigueur sont cruciaux. 

Formation VTC france

JK Formation vtc est un centre de formation pour VTC basée en Ile-de-France.

7 rue Parmentier
94140 Alfortville , France

06 61 48 32 07
01 86 90 91 80

  • Inscription à notre Newsletter
  • Recevez en une seule newsletter quotidienne toute l’actualité de votre profession.